Nos engagements

Apporter aux sportifs des aliments adaptés avant, pendant et après l’effort physique car des apports nutritionnels inadéquats peuvent susciter une réduction de la performance et de la capacité de récupération, voire des accidents musculaires.

Le président

Didier Suberbielle

Edito du président

Les sportifs ont des besoins nutritionnels spécifiques liés aux sollicitations fortes de leur organisme avant l’effort, pendant l’effort et après l’effort.

Or, elle est lourde de conséquences tant médicales pour les patients dénutris car elle constitue un facteur aggravant de maladie, qu’économiques.

Les horaires d’entraînement, les déplacements, les compétitions ne leur permettent pas toujours d’avoir une alimentation variée et équilibrée qui couvrent ces besoins.

En savoir plus

Les exigences contradictoires qui pèsent sur les sportifs entrainent des risques de fragilité physiologiques qui peuvent conduire à des accidents musculaires ou à des pratiques adictives dangereuses.

Le bien être des sportifs mérite donc quelques règles spécifiques dans la législation alimentaire européenne, pour leur assurer un haut niveau de protection et de sécurité.

Le sport étant facteur de santé, nous ne pouvons que nous féliciter des activités intenses du Conseil de l’Europe sur le sport, ou du développement récent d’une politique du sport au sein de l’Union européenne. Mais nous regrettons que ces politiques n’abordent pas la question de la nutrition des sportifs alors que c’est un point essentiel de leur bien être et de leur performance.

Notre métier

Concevoir des produits ayant une composition nutritionnelle adaptée aux besoins physiologiques particuliers induits par une dépense musculaire intense:

  • Avant l’effort, afin de développer la masse musculaire,
  • Pendant l’effort pour assurer l’endurance ou / la performance d’un organisme sollicité par une dépense musculaire intense,

Plus

  • Après l’effort pour optimiser la récupération.


On distingue généralement quatre catégories d’aliments diététiques de l’effort :

  • Les aliments énergétiques d’apport glucidique, qui apportent le « carburant » (glucose) nécessaire pour soutenir un effort de longue durée (supérieur à 1 heure). ou récupérer après l’effort.
  • Les boissons d’apport glucidique et riche en électrolytes assurent l’hydratation et le maintien ou la récupération des sels minéraux exsudés pendant l’effort.
  • Les aliments glucidiques protéinés permettent de reconstituer les stocks de glycogène perdus pendant l’effort.
  • Les aliments comportant des substances telles que la caféine (qui améliore la performance lors d’un exercice intense ou d’endurance) ou la créatine (reconnue pour son intérêt lors de performances intenses de courte durée).


Attention à ne pas confondre les aliments pour sportifs destinés à répondre à des dépenses musculaires intenses et les boissons dites énergisantes destinées à stimuler le cerveau

Une nouvelle norme AFNOR au service de la lutte anti dopage

L’AFNOR a mis en place une norme à l’initiative et sous le parrainage du ministère des sports, permettant de garantir l’absence de substances dopantes dans les produits pour sportifs. Elle figurera sur l’emballage des produits et permettra aux sportifs d’identifier en toute transparence les produits sûrs car exempts de toutes substances dopantes et prévenant le risque de présence dite fortuite.

Plus

Cette norme marque l’aboutissement d’un travail collectif, mené en étroite collaboration avec les fabricants de compléments alimentaires et de denrées alimentaires pour sportifs.

Elle permet aux fabricants d’aliments pour sportifs de voir reconnaître en France comme à l’international le très haut niveau d’assurance qualité dont bénéficient les aliments destinés aux sportifs fabriqués en France (boissons, poudres, barres énergétiques, compléments alimentaires…) qui, pour rappel, ne contiennent pas de substances dopantes.

Télécharger le Communiqué de presse

 

Adhérents Diététique Sportive

Artenay Cereals SAS, DHC Nutrition, Diete Sport France, Ineldea, Inko France, JLB Développement, Laiterie Saint Denis de l’Hôtel, Monbana, Naturenvie, Nutribio, Nutrition & Santé, Pileje, Pro Dietic, PYC (Lab.), Sopadiet.

Chiffres clés
de la profession

A télécharger au format PDF

Plus
Carte de France

Carte de France

des entreprises de la nutrition spécialisée Plus

Flux RSS

Actualités

La nutrition sportive un marché en croissance ayant besoin d'une réglementation renforcée


Interview de Magali Lafleur, 
Secrétaire générale du secteur diététique

Le marché de l’alimentation sportive se porte mieux que celui de l'alimentation en général, comment l'expliquez-vous?

Le marché des aliments pour sportifs est en évolution alors que le marché de l’alimentation générale est plutôt en stagnation. On note une augmentation de la pratique sportive et notamment des efforts d'endurance de plusieurs heures (marathons, triathlons, raids...) qui nécessitent une alimentation spécifique adaptée. Le nombre de participants au marathon de Paris a augmenté de plus de 20 % entre les éditions 2012 et 2015. L’évolution à la hausse encourage les entreprises à développer leur offre. Le cabinet Xerfi a estimé que le marché pourrait croitre de 4% en 2016, bien qu’il n’existe pas de panel, nous estimons que ces prévisions sont réalistes.

Qu’elle est la source d’innovation principale du marché ?

La praticité des produits est un axe important de développement (gels, par exemple...), mais les innovations produits concernent les entreprises à titre individuel. Les produits pour sportifs répondent avant tout aux besoins spécifiques du sportif avant, pendant et après l'effort. Ils complètent l’alimentation courante, en apportant les nutriments indispensables à la pratique sportive, sous des formes pratiques à transporter et à consommer.

La réglementation des allégations nutritionnelles et santé a-t-elle affecté le marché de la nutrition sportive ?

Les produits pour sportifs sont actuellement encadrés par la directive cadre CE 2009/39. Ils bénéficient de mentions d’étiquetage particulières permettant la bonne information du consommateur et le bon usage des produits, grâce à l’arrêté français de 1977 fixant des dispositions particulières à cette catégorie de produits. Cette réglementation spécifique est un gage de qualité et de sécurité pour le consommateur. Ce règlement, qui encadre les produits pour sportifs, mais également les autres produits de nutrition spécialisée est actuellement en évolution au niveau européen.

Redoutez-vous la suppression de cette réglementation ?

Notre syndicat souhaite qu'une réglementation spécifique soit maintenue autour des aliments pour sportifs, afin de prendre en compte les besoins nutritionnels spécifiques de cette cible,  de maintenir un niveau de qualité homogène et encadré des aliments pour sportifs (en termes de composition et de communication notamment) et également de garantir l'absence de substances dopantes dans les produits qui leur sont destinés. Nos entreprises ont participé avec le Ministère des Sports à la définition d’une norme pour labelliser les produits qui ne contiennent pas de substances dopantes. Cette norme pourrait inspirer la nouvelle réglementation européenne et garantir des produits sûrs aux sportifs au moment où la consommation progresse, notamment sur internet.   

+ d'actualités
SFNS sfns@alliance7.com
9, boulevard Malesherbes 75008 PARIS
Tél. +33 (0) 1 44 77 85 85
Fax +33 (0) 1 42 61 95 34
Mentions légales